Pourquoi des assemblées citoyennes ?

Une solution complémentaire pour pallier les défauts de notre système actuel

Les autorités politiques actuelles sont souvent trop hésitantes quand il s’agit d’offrir des solutions à long terme sur des problèmes urgents, tels que la crise climatique, qui s’aggrave inexorablement. En effet, dans le cadre des mécanismes parlementaires, le rythme des cycles électoraux oblige à mettre la priorité sur un processus décisionnel à court terme. Cependant, la participation politique à travers les assemblées citoyennes peut venir s’ajouter, pour la durée des mandats parlementaires, au Parlement ou aux chambres représentatives locales, et offrir ainsi du répit dans ce mécanisme. Les membres de l’assemblée citoyenne (mini-public)  ne sont pas choisis en tant que représentants ou représentantes de partis politiques et ne subissent donc pas la même pression à se faire réélire. Libérés de ces contraintes, ces membres de l’assemblée façonnent leur propre point de vue en prenant en compte leur avenir, celui de leur famille et de leurs proches. De cette manière, les assemblées citoyennes renforcent les institutions démocratiques existantes : elles aident les politiques à prendre conscience des besoins de la population et rendent plus visibles les solutions de la majorité.

Un concept légitimant pour l’ensemble de la population

Les assemblées citoyennes sont un organe formé d’individus choisis au hasard parmi la population pour délibérer sur des questions importantes. Pendant l’assemblée, les participants reçoivent des informations sur le sujet en question de la part de différents experts et expertes. La phase centrale d’une AC est ensuite celle de la délibération de ses membres sous la direction d’une modératrice ou d’un modérateur professionnel neutre. Le processus étant transparent et indépendant, il n’est pas susceptible d’être influencé par des élites et des lobbies puissants. Les participants à l’assemblée sont donc en mesure de prendre des décisions fondées uniquement sur leurs propres opinions éclairées, leurs valeurs et leur vision de la politique pour le bien commun.

Une véritable représentativité

Contrairement aux organes législatifs existants, une assemblée citoyenne est créée sur la base d’un processus de sélection qui la rend représentative de la société. Les participants et participantes passent à travers une phase de tirage au sort parmi l’ensemble de population, définie selon des critères démographiques tels que le sexe, l’âge, l’origine ethnoculturelle, le niveau d’éducation, le lieu de résidence, etc. Pourquoi la représentativité du corps législatif est-elle importante ? Lorsque certaines catégories de la population sont surreprésentées, les décisions prises s’orientent d’elles-mêmes vers leurs propres intérêts au détriment de ceux du reste de la communauté.

Une approche innovante pour des décisions plus démocratiques

La Suisse a longtemps joué un rôle de pionnier dans l’innovation démocratique : Introduits dans le pays à partir de 1848, l’initiative populaire et le référendum au niveau national ainsi que les assemblées communales ont été autant d’instruments participatifs innovants Il est donc temps de développer davantage nos instruments politiques et d’intégrer la population directement dans le processus de proposition politique.

Une forme de démocratie à la fois originale et traditionnelle

Les assemblées citoyennes sont basées sur le tirage au sort : ses membres sont choisis au hasard dans un large échantillon. Cette procédure était déjà utilisée dans la démocratie athénienne, il y a plus de 2000 ans et a depuis été appliquée régulièrement et avec succès au cours de l’histoire.

Un processus inclusif, où toutes les voix sont entendues

assemblées citoyennes sont l’occasion de discuter de sujets en profondeur, d’analyser les connaissances d’experts et d’expertes ainsi que de promouvoir les échanges personnels. La modération assure pour l’ensemble des participants et participantes une chance égale de s’exprimer. Et grâce au tirage au sort, aux compensations financières pour la perte de revenus, à la traduction et l’aide à la garde d’enfants, tous les groupes sociaux peuvent participer.

Un nouvel élan pour la confiance, la cohésion sociale et la démocratie

Dans un contexte de fatigue démocratique, les assemblées citoyennes donneront à la population une nouvelle confiance dans la politique telle qu’elle devrait être : un système fait par le peuple pour le peuple, lui permettant ainsi de façonner lui-même son avenir. Les AC créent également un sentiment de cohésion, d’ouverture et de tolérance, en rassemblant des individus de tous horizons. Elles peuvent ainsi contribuer à reconnecter la société en cette période de doute et d’instabilité.

Découvrez-en plus :

Citizens’ Democracy

Connecting Swiss deliberative democracy
initiatives & promoting Citizens’ assemblies
EMAIL ADDRESS
contact@citizens-democracy.ch
TWITTER
@CH_CDemocracy