Foire Aux Questions

LA SUISSE EST DÉJÀ UNE DÉMOCRATIE SEMI-DIRECTE. POURQUOI AVONS-NOUS BESOIN D'ASSEMBLÉEs CITOYENNEs?

C’est vrai, notre système politique compte parmi ceux qui offrent le plus d’instruments démocratiques au monde. Néanmoins, un certain nombre de dysfonctionnements peuvent être relevés.

Cela premièrement en ce qui concerne la participation et la représentation politiques de la population. D’abord, le taux de participation politique passe difficilement la barre des 40% et ce sont souvent les mêmes catégories de personnes qui participent. Ensuite, de par la nature élective de notre régime de démocratie représentative fondée sur l’élection, certains groupes sociaux sont moins représentés que d’autres au parlement. Ainsi, les intérêts des diverses catégories de la population sont inégalement défendus. A contrario, une assemblée citoyenne dont les membres sont tirés au sort parmi la population est représentative de toute la société et de tous les intérêts en présence.

Deuxièmement, les décisions prises par la population dans le cadre des votations, initiatives et référendums sont souvent influencées par la communication des parties en concurrence. Une telle influence est rendue possible par le fait que peu de citoyens s’informent en profondeur sur les objets de votation. C’est pourquoi la participation directe au processus de décision politique, comprenant une phase d’apprentissage et de délibération, est cruciale pour se faire un avis éclairé sur les objets en question.

POURQUOI N'ESSAYEZ-VOUS PAS DE FAIRE VALOIR VOS REVENDICATIONS PAR LE BIAIS D'UNE INITIATIVE, COMME IL EST HABITUEL DE LE FAIRE?

L’histoire a montré que les initiatives peuvent mettre jusqu’à 10 ans pour aboutir et qu’une décision soit prise. Cela à cause de divers facteurs, tels que le manque de volonté de prendre des décisions tranchées ou la crainte de la menace du référendum. Or, nous n’avons pas le temps d’attendre 10 ans pour prendre en main l’urgence climatique. Nous devons agir maintenant