Bienvenue à

l’Assemblée citoyenne de Suisse

sur la crise écologique et climatique

 

News

 

Our new website is online

After some hours of work and a lot of deliberation between different people this new website is online. Enjoy discovering new democracy.

Pourquoi avons-nous besoin d’une assemblée citoyenne?

 

L'assemblée est représentative

Les participants sont choisis de manière aléatoire parmi la population, en fonction de critères démographiques tels que le genre, l’âge, l’héritage ethnoculturel, le niveau d’éducation, le lieu d’habitation, etc.

Les décisions prises le sont dans une perspective de long terme

Les politiciens exerçant au sein du système parlementaire ont tendance à prendre leurs décisions en fonction de leurs objectifs de ré-élection ou sont influencés par des intérêts économiques. À la différence des députés siégeant au parlement, les participants de l’assemblée citoyennes ne sont pas choisis pour représenter les partis politiques. Ils sont ainsi libres de prendre des décisions basées uniquement sur leurs propres points de vue informés, leurs valeurs et de l’idée qu’ils se font d’une politique publique dirigée vers le bien commun.

L'assemblée est indépendante

L’assemblée doit être mise en place par le gouvernement mais n’en n’est pas dépendant. Les participants prennent leurs propres décisions, en prenant en compte leur futur et celui de leur famille.

Tout le monde est entendu

Durant la phase de délibérations, les membres de l’assemblée se réunissent autour de tables rondes et discutent ensemble de leurs positions. Des modérateurs (facilitateurs) assurent que tout le monde puisse s’exprimer et que personne ne domine la discussion. En plus des propositions du public peuvent être intégré dans les délibérations.

Qu’est-ce qu’une assemblée citoyenne et comment fonctionne-t-elle?

 

Les assemblées citoyennes sont une forme de démocratie participative – un processus par lequel les citoyens prennent des décisions politiques sur des thématiques d’intérêt public, par exemple la justice climatique et sociale. Leurs membres sont tirés au sort de manière aléatoire afin de constituer un panel de citoyens représentatifs de la société. Au cours de cette mission, les participants s’informent en profondeur sur les sujets à traiter, écoutent des experts et les parties prenantes. Puis délibèrent collectivement pour finalement émettre des recommandations et prendre des décisions (légalement contraignantes) qui seront ensuite mises en œuvre par les autorités.

Cliquez ici pour plus de détails.

Citizens’ Assembly in Ireland

Foire Aux Questions

La Suisse est déjà une démocratie semi directe. Pourquoi avons-nous besoin d'une assemblée citoyenne ?
C’est vrai, notre système politique est l’un des plus démocratiques du monde. Néanmoins, un certain nombre de dysfonctionnements peuvent être relevés. D’abord, le taux de participation politique passe difficilement la barre des 40% et ce sont souvent les mêmes catégories de personnes qui participent. De plus, certains groupes sociaux sont moins représentés que d’autres au parlement (en correspondances avec les catégories de personne qui participent moins). Aussi, les décisions prises dans le cadre des initiatives et des référendums sont souvent influencées par une communication rondement menée. Enfin, peu de monde s’informe par eux-mêmes en profondeur sur les objets des votations. C’est pourquoi la phase d’apprentissage et de participation directe au processus de décision politique est cruciale.
Pourquoi n'essayez-vous pas de faire valoir vos revendications par le biais d'une initiative, comme il est habituel de le faire?
L’histoire a montré que les initiatives peuvent mettre jusqu’à 10 ans pour aboutir et qu’une décision soit prise. Cela à cause de divers facteurs, tels que le manque de volonté de prendre des décisions tranchées ou la crainte de la menace du référendum. Or, nous n’avons pas le temps d’attendre 10 ans pour prendre en main l’urgence climatique. Nous devons agir maintenant.
Ne peut-on pas redouter la possibilité que les participants prennent leurs décisions en fonction ou au nom de leur employeur au lieu de l'intérêt général?
Bien sûr, cela peut arriver. Néanmoins, les gens ressentant de plus en plus les effets concrets du changement climatique, il est plus probable que les gens prendront leurs décisions en fonction de leur santé et de leur bien-être plutôt qu’en fonction de profits monétaires.
En mettant en place de cette assemblée et en lui donnant le pouvoir de changer les politiques nationales vous outrepassez les règles constitutionnelles.
La Constitution fédérale de la Confédération suisse, Article 2, al.4: « [La Confédération Suisse] s’engage en faveur de la conservation durable des ressources naturelles et en faveur d’un ordre international juste et pacifique. » Cette assemblée est nécessaire parce que la politique habituelle a montré qu’elle n’est pas capable de prendre en main le changement climatique de façon adéquate. Ni de manière à le prévenir, ni de manière à réagir à ses conséquences.